Copyright © 2013 Fédération Française des Associations d'Infirmes Moteurs Cérébraux

Déclarée d’utilité publique par décret du 19 mai 1992



Mieux vivre avec l’Infirmité Motrice Cérébrale

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES

ASSOCIATIONS D’INFIRMES MOTEURS

CÉRÉBRAUX (F.F.A.I.M.C.)

Accueil Actualités Nos associations Nous contacter

Organisé conjointement avec: 

Madame Joëlle Petit-Roulet, présidente de l’ADIMC de Haute Savoie



PROGRAMME DU CONGRES


Jeudi 3 octobre 2013

 1ère table ronde : De la prise en charge à l’accompagnement 

Réception en Mairie


Vendredi 4 octobre 2013

2ème table ronde : Les apprentissages fondamentaux, l’acquisition des savoirs dès que possible


3ème table ronde : Le passage : les jeunes adultes (16-25 ans)


4ème table ronde : L’ouverture à l’Autre, la vie sociale

L’accès à tous : les transports, les loisirs, les clubs…


5ème table ronde : Le Parcours de vie, utopie ou réalité ?


Clôture et Remise des prix du concours pictural édition 2013



Connaître les lauréats de l’édition 2013

du Concours pictural

Éditer le programme détaillé du congrès

Programme du congrès national de la FFAIMC les 3 et 4 octobre 2013 ANNECY b.pdf Artistes & IMC

Centre de congrès de l’Impérial Palace d’Annecy


Discours d’ouverture du congrès 2013 prononcé par Madame Michèle BARON, Présidente de la FFAIMC


Je vous fais voyager, l’an dernier nous étions au bord de la mer et cette année à la montagne avec ce magnifique lac d’Annecy.


Chaque congrès nous réunit et si le temps de l’amitié et du partage y a toute sa place ce qui est essentiel, c’est le thème. Cette année nous allons envisager les différents modes d’accompagnements. Je ne parle pas de prise en charge mais plutôt de prise en compte pour aller jusqu’à un véritable parcours de vie.


Tous ici, nous connaissons l’Infirmité Motrice Cérébrale et nous, parents, nous y avons consacré de très nombreuses années de notre vie. Oui, toutes ces années passées et toujours les mêmes barrières entre ceux qui parlent et ceux qui ne parlent pas, entre ceux qui suivent une scolarité classique et les autres, barrière entre ceux qui travaillent et ceux qui ne peuvent pas le faire, et tant d’autres barrières…


Malgré une volonté politique affichée, nous sommes bien loin de nos attentes et bien loin de leurs attentes. Nous sommes bien loin de ce que nous voulons, et bien loin de ce qu’ils veulent.


Nous vivons dans un environnement comptable où il faut faire autant et sinon mieux avec moins.


Nous n’avons pas l’habitude de nous laisser faire.


Nous avons tous ensembles menés des combats et c’est ce que nous allons démontrer tout au long de ce congrès.


Nos partenaires Retour